FILS PDO

C’EST QUOI ?

Les fils de PDO produisent dans le derme une réaction inflammatoire qui se traduit par une stimulation de la fabrication de fibres de collagène, qui vient entourer les fils insérés. La prolifération de ces fibres neuves de collagène vient donc suivre l’implantation des fils. Il existe trois types de fils PDO. Les fils simples, ceux munis de ressort et ceux qui sont crantés, dont on parle par ailleurs.
Les fils simples et les fils à ressorts sont utilisés en maillage, seuls ou associés, et les indications sont les joues plissées et soufflées, les pommettes, l’ovale du visage, le cou, le décolleté, le dos des mains, mais aussi les cuisses et les bras.

COMMENT CA FONCTIONNE ?

Le relâchement cutané se traduit par une diminution de la densité cutanée et une perte d’élasticité de la peau. Comme indiqué dans le roman de la peau, dès 35 ans, l’organisme ralentit sa production de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique.
Avec les PDO, l’effet recherché est essentiellement d’augmenter la densité du derme, en favorisant le renouvellement de ces fibres essentielles à la fermeté cutanée, et on obtient aussi un effet tenseur de la peau.

COMMENT CA SE PASSE ?

Le médecin insère en intradermique un certain nombre de fils.
Il existe différents types de fils : des fils simples, certains munis de ressorts, d’autres crantés. L’association de tous ces fils permet un résultat d’ensemble remarquable.

APRES ?

Des ecchymoses peuvent apparaitre, parfois un léger œdème, il est recommandé de prendre de l’Arnica avant et après le traitement.