Lasers et traitement des cicatrices

Lasers et traitement des cicatrices

Il y a différentes sortes de cicatrices et des patients ayant différents types de peaux. Il importe donc d’effectuer un diagnostic précis avant d’envisager de puiser dans la large palette des lasers de traitement.

Les cicatrices peuvent être atrophiques ou hypertrophiques, des cicatrices chéloïdes, des suites d’acné ou post chirurgicales, ce sont aussi des brûlures.

La dermatologie médicale tente de traiter l’ensemble de ces problématiques très variées. La médecine esthétique aussi, mais a davantage vocation à s’occuper des conséquences purement esthétiques.
Les différents lasers fréquemment utilisés sont les lasers à colorant pulsé, les lasers ablatifs non fractionnés (CO2), les lasers ablatifs fractionnés (Erbium type Fraxel),et de plus en plus des techniques fractionnés et non ablatives qui garantissent des résultats avec le minimum de suites et de risques, de depigmentation essentiellement.
La plus utilisée de ces machines associe de la radiofréquence à des micro aiguilles de différentes profondeurs. Il s’agit de l’INTRACEL. Chaque impact induit des micro trous dans la peau, permettant la création de facteurs de croissance, qui sont la meilleure réponse aux cicatrices profondes, et chaque insertion des micro aiguilles apporte avec elle la radio fréquence, qui stimuler le collagène et potentialise le needling.
Grâce à cette nouvelle approche, il est possible de traiter bien plus tôt les cicatrices.
Autre possibilité de plus en plus utilisée, poser des topiques sur la peau et traiter avec l’Intracel, dans une association encore plus précise et efficace des cicatrices de toutes sortes.
Les cicatrices ne sont qu’une gêne esthétique, stigmate parfois d’un événement douloureux. La médecine morphologique et anti-âge, dans son aspect dermatologique, a de nombreuses solutions pour en estomper la plus grande partie.

Give a Reply