LE COU

Souvent le visage est parfaitement entretenu et traité. Le cou comme le décolleté restent le parent pauvre, sont négligés, ce sont pourtant des zones particulièrement fragiles
Double menton, tissus qui se relâchent, peau froissée, rides horizontales, taches…
Le cou vieillit et devient une préoccupation vers la cinquantaine. Un joli cou et un décolleté plaisant embellissent la zone de la poitrine.
En dehors du lifting chirurgical, il existe des moyens médicaux qui apportent d’excellentes solutions.

Plusieurs techniques apportent une partie de la solution – Une cosmétique de qualité, pas trop grasse, et régulièrement appliquée

  • IPL ou Fraxel pour améliorer la qualité de la peau et estomper les taches,
  • Ulthérapie ou Radiofréquence pour lutter contre les premières rides,
  • Cryolipolyse pour traiter le double menton,
  • Acide hyaluronique type Skinbooster pour hydrater et stimuler le renouvellement cutané,
  • Le Botox pour traiter les bandes verticales du cou,

Lorsque le cou se relâche et que sont état jure avec le visage, je préconise un traitement qui associe divers soins.
Je traite le double menton lorsqu’il existe, j’effectue un passage d’Ulthérapie superficiel, je maille la partie centrale du cou avec des fils basic simples et avec des fils à ressorts, enfin je pose des fils crantés tenseurs sur les cotés du cou dans le but de « tirer » vers l’arrière. il s’agit là d’un traitement complet qui comporte plusieurs étapes, qui doivent toutes être effectuées si l’on veut obtenir un résultat maximum.

Comme je viens de l’écrire, la prise en charge du cou et du décolleté nécessite le plus souvent l’association de différentes techniques, si l’on tient à un résultat visible et durable. Dans le même temps, lorsque ces deux zones sont rafraîchies et rajeunies, cela rejaillit à la fois sur l’ovale du visage qui parait plus dessiné et sur la poitrine qui est mise en valeur.