Nouvelle approche des fils crantés

Nouvelle approche des fils crantés

Comme je l’écris par ailleurs dans le texte consacré aux fils crantés, cette technique vieille maintenant de près de vingt ans, a connu honneurs et rejets, en raison de fils peu fiables, de techniques approximatives et très disparates, de problèmes survenus à cause des matériaux utilisés.
Désormais, ces problèmes sont réglés, et cette technique a pris une place considérable.

– chez ceux et celles qui veulent un effet lifting sans passer par la chirurgie ;
– chez ceux et celles qui ne veulent pas d’injection de comblement ;
– chez ceux et celles qui veulent lutter contre l’affaissement des tissus, vrai paradigme du temps qui passe…

Expérience personnelle

Je fais partie de ceux qui ont toujours essayé d’utiliser le moins de produits dans le but d’obtenir l’effet escompté. Je crois encore et toujours qu’il faut peu utiliser les produits de comblement, y compris l’acide hyaluronique.
Alors je me sers de plus en plus des fils crantés.
Je pose le plus souvent entre deux et trois fils crantés résorbables par coté. Des fils de dix à douze centimètres, barbés dans les deux sens, qui procurent une accroche parfaite sans risque de peau bosselée.
La demande étant ce quelle est, importante en ce qui concerne les fils crantés, j’ai petit à petit essayé d’en poser davantage pour tenter un effet tenseur plus marqué.
Je suis allé jusque huit fils par coté ! Résultat impressionnant….. coût exorbitant… expérience intéressante…
A mi-chemin entre la médecine et la chirurgie esthétique, les fils crantés sont une réponse au relâchement des tissus. Un résultat satisfaisant est obtenu par la pose de deux à trois fils de chaque coté, mais on parvient à un résultat digne d’un lifting chirurgical par la pose de cinq à six fils de chaque coté, le nombre que je retiens pour un relâchement très marqué ou pour un résultat voisin d’un acte chirurgical.
La pose des fils se fait sous anesthésie locale, la séance dure vingt minutes environ.
Il y a peu de risque d’hématomes, mais il est courant de ressentir une légère douleur durant une dizaine de jours. Dans ce cas, un simple antalgique suffit. Pas de sport ni de massage du visage durant dix jours également.
Selon les désirs et les indication, on pose deux à cinq fils de chaque coté, et plus on met de fils plus le résultat est net et plus il est durable.
L’effet obtenu est visible quelques semaines après l’intervention, et la durée est de une année au moins.

Give a Reply