Quelle place pour les facteurs de croissance d’origine humaine en médecine esthétique ?

Quelle place pour les facteurs de croissance d’origine humaine en médecine esthétique ?

Ce que nous appelons la médecine régénérative concerne les cellules et les processus biologiques qui vont avec. Ils représentent le futur immédiat de la médecine esthétique.

La méthode encore méconnue en France du PRP

Le PRP ou Plasma Riche en Plaquettes a été la première étape significative de cette nouvelle approche. Injectés en intra dermique dans le visage ou sur le cuir chevelu, les facteurs de croissance contenus permettent un développement de cellules neuves qui renforcent la qualité du tissu cutané, améliorent la cicatrisation, favorisent la micro circulation et donc les apports nutritionnels, directement, au niveau des zones qui en ont besoin. 
Si les résultats du PRP ont été significatifs, cette approche innovante a connu de récents développements, avec une technique différente, mais aussi plus efficiente.


Une innovation récente mais prometteuse, le AQ Skin


En 2013 un brevet américain a été décerné à un nouveau produit, le AQ skin.
Ce brevet protège la découverte de l’utilisation de cellules fibroblastiques dans la production de facteurs spécifiques à chacune des utilisations et des indications. Pour être plus simple, il y a un produit particulier pour chacune des indications et des utilisations.
Ces facteurs de croissance spécifiques peuvent être utilisés très efficacement dans la régénération et la réparation cellulaires. Cette méthode fait montre d’une nette supériorité sur le PRP, qui entre temps a été interdit… 
Le premier avantage provient, je le répète, de la spécificité des facteurs de croissance utilisés. Ce ne sont plus les mêmes produits qui sont utilisés pour le cuir chevelu et le visage. Autre avantage, il est possible de contrôler le dosage pour chaque traitement. 
Le médecin applique le sérum à une certaine concentration, puis il passe un petit tampon muni de micro aiguilles qui favorisent le passage intradermique du produit, puis applique une seconde couche de produit. Mais il est également possible d’injecter ce produit à l’aiguille en intra dermique.

Une séance par mois sur trois mois permet un résultat spectaculaire, qui se voit dès la première session.

Il n’y a aucune suite et il est possible de reprendre ses activités immédiatement.
Les principales indications sont sur le visage les peaux en manque de tonicité, les peaux ridées, les cicatrices d’acné, le manque d’éclat et la prévention du vieillissement cutané. Pour ce qui est du cuir chevelu, la repousse des cheveux, plus denses. 

Comment ( 1 )

  • Florence stankiewicz

    Bonjour ,
    J aimerai avoir plus amples informations sur les facteurs de croissance, que puis-je espérer au niveau résultats ?
    Y a t il des produits cosmétiques qui peuvent améliorer l état de la peau outre le produit que. Vous décrivez dans cet article ?
    Merci de votre réponse

Give a Reply