Quelles quantités pour quels résultats ?

Quelles quantités pour quels résultats ?

Avec les beaux jours reviennent encore plus accentués les désirs de beauté et autres envies de fraîcheur.

Je vais donc ouvrir à raison d’un soin par semaine une série de chapitres consacrés à « quelle quantité de produit faut-il injecter pour obtenir un résultat optimal, entre bonne mine et rajeunissement, bénéfice perceptible mais naturel conservé.
J’entre là dans le concret de l’acte médical esthétique.

Quelle quantité, à quel endroit, est-ce douloureux, combien de temps pour voir les effets, quelle durée ?…

Une quasi lisibilité de l’avant/après, qui vous dira si le choix de votre médecin était judicieux, et même si nous ne parlons jamais d’argent, si la somme déboursée était justifiée.
Ces rubriques indiqueront également les zones qu’il est possible de traiter lors d’une même séance, et les soins qu’il vaut mieux recevoir à quelques petites semaines d’intervalle, les objectifs étant in fine les mêmes :
– ne traiter que si le bénéfice est intéressant ;
– tirer le meilleur parti du visage sans le transformer ;
– ne pas sous-injecter au risque d’un résultat décevant, ne pas sur-corriger au risque d’une déformation ;
– avoir une tactique et un plan de traitement ;
– avoir une vision conjointe des objectifs attendus, nécessité pour patiente et médecin d’aller dans le même sens.

Les esprits les mieux informés en amont ne seront pas trompés, et les résultats obtenus seront conformes à ce qui leur aura été promis.
Les patientes viennent le plus souvent en confiance voir un praticien qu’on leur a conseillé, sans connaître le process qui les mène aux traitements. Ja vais donc tenter d’apporter des réponses pratiques, quoi, comment, pourquoi, combien….

Give a Reply